24 avril 2009

COMPTE RENDU DE LA 5EME REUNION DU GROUPE PEDAGOGIE

JEUDI 23 avril

Thème : LA TRANSVERSALITE


- La personnalisation du cursus -


Présents : Marion Desseigne-Ravel, Vincent Le Port, Laurent Navarr, Carole Desbarats, Laurence Berreur, Anne Le Gonidec, Claire Simon, Jean Paul Civeyrac, Jacqueline Borne, Jean –Jacques Bouhon et Marc Nicolas en fin de réunion.


Nous attaquons la réunion par un point encore mal dégrossi : le troisième temps ou « Temps blanc » comme propose de l’appeler Jean Paul C.

L’appellation « temps blanc » nous paraît un peu floue, un peu fourre-tout. Nous reprécisons que nous tentons par là une personnalisation du cursus. A chaque élève de choisir selon ses besoins, envies, attentes. Il a été répété que ce temps ne serait en aucun cas un temps de vacances ou de possibilité de stages, il s’agit d’un vrai temps de travail.

Nous proposons que ce temps de modules optionnels (petit rappel, 3 temps : carte blanche, enseignements/ateliers optionnels et projets personnels) se situe à la fin de l’année, mai/juin, pour permettre aux projets personnels de profiter de l’été et des « vacances » pour se terminer.


Sur le mode d’organisation des cartes blanches :

- Il faudrait anticiper d’un ou deux mois leur organisation (pour que l’on puisse s’inscrire à l’avance dans tel ou tel atelier.) Mais on ne pourrait les prévoir que relativement tard : un mois à l’avance en fonction de la disponibilité du cinéaste invité.

Pour les projets personnels, ils devront être anticipés en amont pour des questions de matériel et d’organisation.

Le nombre d’élèves pouvant participer à telle ou telle carte blanche n’étant pas illimité, l’idée serait de mener plusieurs cartes blanches et plusieurs enseignements/ateliers optionnels de front (3 de chaque ?) et ensuite de demander à chaque élève d’effectuer une liste de choix :

Ex :    Choix 1 : carte blanche avec Honoré

Choix 2 : atelier animation

Choix 3 : carte blanche avec Doillon

Etc.


Nous rencontrons un problème (ce ne sera pas le seul) :

 

- Hypothèse 1, ces modules optionnels (qui sont déjà transversaux horizontalement) sont transversaux

verticalement, au moins pour 2A et 2B voire 1er année.

Problème : la fin du 2B est actuellement consacrée pour les réalisateurs à la préparation de leur TFE (il y a aussi des stages mais on va sans doute les déplacer…)


- Hypothèse 2 : ces modules ne concernent qu’une année à la fois. Possibilité de mettre ce temps en

mai/juin pour les 2A et plus tôt pour les 2B.

Problème : il nous paraît important de garder l’idée d’un temps inter promo pour « qu’on se parle ! » et qu’on travaille ensemble….


Une proposition : mettre en place en début d’année un temps relativement court (3 semaines par exemple) commun à toutes les promos : une carte blanche, le fameux festival (qui reste à définir !), un temps de réflexion et de projection… Bref c’est encore flou et ça soulève le problème des analyses de F16 pour l’instant en début de 2A mais qui nous semblent mal placées…

Bref, dans ce cas, les grandes cartes blanches ne seraient que pour une promo à la fois (mais de nouveau, tout département confondu)


Autre problème de la place de ce module : que fait on des accords actuels avec les autres grandes écoles… Pour le CNSAD, ça peut sans doute s’intégrer dans une CB ou un atelier, pour d’autres c’est plus compliqué (notamment avec les écoles étrangères)…


Autre grand et vaste débat, la durée de ces modules optionnels :


A) 2 à 3 mois

Avantage : un projet personnel ça prend du temps ! Des cartes blanches aussi.

Problème : certains départements (surtout image et son) ont besoin de beaucoup d’enseignements spécifiques et deux/trois mois seraient trop pour eux.

Selon les disponibilités des cinéastes, il faudrait prévoir plusieurs cartes blanches pour « remplir » cette période et offrir la possibilité à plusieurs étudiants de participer… On nous rappelle alors que les intervenants coûtent cher (300€ par jour pour l’école).

Mais il y a déjà des intervenants payés à l’heure actuelle et il s’agirait juste de les remplacer…


B) Une durée d’un mois seulement :

Avantage : le temps laissé pour les enseignements techniques…

Problème : manque de temps pour élaborer un projet personnel ou pour développer une carte blanche dans la durée.

Laurent propose de garder un temps d’un mois, suffisant pour des cartes blanches, des modules optionnels, en conservant la possibilité d’un projet personnalisé dans un temps resserré. Il s’agirait alors de ménager dans le cursus de certains départements (par ex : montage, réalisation) des temps plus longs du type expérimentation (cf. le travail avec les acteurs par exemple) ou projets personnels.

L’idée de ne pas faire un seul moment de personnalisation du cursus par année, mais de le dispatcher en 2 ou 3 moments a été soulevé

Il ne s’agit pour l’instant que de pistes et rien n’a encore été décidé.

 

Autre problème :

Nous n’avons parlé pour l’instant que du 2ème cycle mais dans les faits la prépa des premiers TFE empiète

largement sur la fin du 2B.

Nous avons demandé pourquoi les TFE réal se tournaient systématiquement en juillet/août. La politique actuelle de l’école :
- 
Tout le monde doit participer aux TFE réal
- 
L’été tout le matériel est disponible (ex : à l’heure actuelle, en automne, les F35 prennent le matériel lumière)
- 
Tourner en premier permet aux réalisateurs de disposer d’un long temps de montage.
- 
Ca permet à tout le monde de faire son TFE et de participer à 2, 3 TFE en plus.


Bref, l’école veut qu’on puisse faire le plus de TFE possible et que l’on soit le plus libre possible pour les faire.

Déplacer, ré-agencer les TFE est compliqué, surtout si l’on déplace les stages sur la 4° année. Il nous faut définir ce que l’on attend clairement des TFE et lister quels sont les dysfonctionnements à l’heure actuelle…


Pour cela, il nous faut absolument parler à des élèves de 4ème année des TFE. Nous allons organiser une réunion entre nous en début de semaine prochaine.


Marc termine la réunion en nous demandant une nouvelle fois le temps qu’il nous semble nécessaire de dégager pour les activités prises en charge par les élèves : ciné fémis, journal, festival, etc.


NB :

La prochaine réunion du groupe analyse aura lieu mercredi 29 de 17 à 19h

La prochaine réunion du groupe transversalité aura lieu jeudi 30 de 16h à 18h

On s’attaquera aux questions des enseignements spécifiques et de la 1er année…

ON AURA BESOIN DE REPRESENTANTS DE PLUSIEURS DEPARTEMENTS AUX PROCHAINES REUNIONS AUTOUR DE LA TRANSVERSALITE.

Posté par etats genereux à 14:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur COMPTE RENDU DE LA 5EME REUNION DU GROUPE PEDAGOGIE

Nouveau commentaire