10 avril 2009

COMPTE-RENDU 1ère REUNION ATELIER « STRUCTURE & CHAINES DE DECISION»

Le mercredi 8 avril.

En présence de :

Roy ARIDA, Marc-O BRULLE, Thomas CAILLEY, Vincent CARDONA

Marc NICOLAS, Jean Marc VERNIER, Carole DESBARATS, Elisabeth LEDANOIS, Marine MULTIER 

      

    Marc Nicolas est tout d’abord revenu sur sa position concernant les « réunions publiques » qui se tiendront le lundi 20 avril et lundi 4 mai : ayant la semaine passée accepté l’idée qu’à ces réunions serait convié l’ensemble des composantes de l’école (étudiants, permanents…), il a aujourd’hui déclaré que ces réunions s’adressaient aux étudiants seuls.


    Cependant, il a réaffirmé qu’il n’avait pas fondamentalement de blocage par rapport à notre souhait de convier également les permanents. A suivre…


    Ont été abordés les 4 grands axes de notre réflexion-négociation future. Il ne s’agissait pas de rentrer dans le vif des différents sujets mais plutôt de les introduire et d’identifier ainsi les points éventuellement oubliés.


  1. REPRESENTATION      DES ELEVES

Premier constat d’évidence de la part de Marc Nicolas : les représentations des élèves actuelles « n’ont pas fonctionné quelque part » que ce soient les délégués de promotions comme les délégués des étudiants au Conseil d’Administration.
Il a également remis en cause l’efficacité du Conseil Pédagogique, des réunions inter-promotions et des réunions inter-départementales.


Il semble tout à fait disposé à solutionner ce problème de représentations et a accueilli favorablement notre projet de créer un « Comité des Etudiants » (terme à éventuellement reformuler) qui assurerait la représentation des étudiants dans les différentes instances décisionnelles et de réflexion de l’école.

Sera-t-il une nouvelle forme de délégués ou existera-t’il en complément du rôle actuel de ceux-ci ? A suivre…

Le Bureau des Eleves existerait encore en parallèle de ce « Comité » mais ne se consacrerait pour sa part qu’à l’organisation de la vie interne de l’Ecole par les étudiants et pour les étudiants.


Face au constat de méconnaissance mutuelle des élèves, nous avons proposé quelques points permettant d’y pallier :

-susciter l’envie de rester dans notre école en dehors des cours donc la faire vivre,

-ne plus placer au centre le parcours individuel mais le parcours collectif des étudiants.


  1. CIRCULATION      DE L’INFORMATION

La direction a reconnu d’une part l’insuffisance grave des textes de « doctrine » (ce que la Fémis est, ce qu’elle veut, pourquoi) et d’autre part la mésinformation, à l’intérieur comme à l’extérieur, autour des activités de l’école (actualités, nouveaux projets et formations…).


Ont été évoqués quelques-unes des solutions à ces problèmes imaginées d’ores et déjà par la direction :

-rédaction de textes réactualisés éventuellement chaque année pour expliquer la « doctrine » de l’école

-tenue régulière d’une newsletter (mail et papier) mensuelle

-mise en place du réseau intranet

Nous avons évoqué le manque de transparence des décisions et la place du Président.



  1. DIRECTEURS      DE DEPARTEMENT

La direction semble tout à fait disposée à mettre en place des mandats non renouvelables pour les directeurs de département par souci d’ouverture.



  1. ORGANISATION DES CURSUS

Il a surtout été question du projet de filière dédiée à l’écriture audiovisuelle.

 

Nous avons réaffirmé notre position par rapport à la création d’un tel cursus.

  Un tel enseignement n’a qu’une place légitime dans l’école : le cursus initial, avec des passerelles entre les départements (notamment scénario et production).

Nous avons réaffirmé notre opposition et nos craintes à voir se multiplier, au sein de la Fémis, des formations débouchant sur des diplômes concurrents.




Les prochaines réunions, qui se tiendront le vendredi 10 et le mardi 14 avril, auront pour sujets deux des points fondamentaux soulevés :


1. Les organes de réflexion et de décision de l’école.
Dans un premier temps, et ce suite à notre demande, la direction va nous exposer le fonctionnement de ceux-ci. Cette explication permettra de confronter nos analyses respectives concernant les problèmes liés au fonctionnement de ces différentes instances et ainsi déterminer précisément où et comment les modifier pour obtenir + de transparence, et de collégialité dans les prises de décision.


2. Le statut et les mandats des directeurs de département


Posté par etats genereux à 15:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur COMPTE-RENDU 1ère REUNION ATELIER « STRUCTURE & CHAINES DE DECISION»

Nouveau commentaire